jeudi 29 décembre 2016

Découvrez une autre facette de Christophe Beaugrand dans "Eloge de la loose"


Vous connaissez sans doute Christophe Beaugrand en tant qu'animateur, ce trublion du PAF s'essaie maintenant à un tout autre domaine et a sortis son premier livre L'éloge de la loose ! Dans ce livre, point de grande histoire au suspens haletant, non loin de là, mais en revanche profusion d'éclats de rire à partager.

Les moments de solitude, ça arrive à tout le monde ! A vous, à moi, mais aussi aux célébrités et avec un peu de "chance" ces instants de solitude de ces fameuses stars ne passent pas inaperçus. Christophe Beaugrand en a sélectionné certains et les a compilé dans L'éloge de la loose. Du fameux saut raté de Shy'm lors de son concert à Bercy aux virées en scooter de François Hollande en passant par l'interview de Pharell Williams par Enora Malagré ou encore les propres péripéties de Christophe, rien n'est oublié et personne n'est épargné !

L'originalité de ce livre : la façon dont ces fameuses anecdotes, nous sont racontées. Avec beaucoup d'humour, Christophe Beaugrand se glisse le temps de les raconter dans la peau, soit du protagoniste en question soit d'un membre autour (et même "mieux" mais ça, je vous laisse le découvrir !). Avec beaucoup de dérision, il s'approprie alors l'instant et le résultat rend bien souvent le moment plus drôle encore.

J'ai également découvert le talent caché de Christophe Beaugrand pour le dessin ! Il a illustré chacune de ses petites anecdotes par des dessins humoristiques, et honnêtement ils sont vraiment très bien réussis. 

L'éloge de la loose est un vrai divertissement ! Ce livre ne peut que vous faire rire, même si certaines anecdotes sont des plus connues il y en a forcément quelques-unes que vous allez découvrir. Ça se lit rapidement, facilement et vous n'hésiterez pas à partager quelques passages avec votre entourage pour rire ensemble.

L'éloge de la loose de Christophe Beaugrand est disponible aux Editions Larousse.

5 mots en bref pour définir ce livre :
humour
célébrités
anecdotes
dessins
rires.

mercredi 28 décembre 2016

Céline Mancellon nous fait aimer les bad-boys dans "Bad Romance"


Lorsque Chris rencontre Kate c'est dans une tente, dans la mauvaise tente à vrai dire. Il pense retrouver ses amis, mais tombe sur la petite soeur de Kate et se trouve alors menacé par un harpon. Lui qui n'a pas l'habitude d'être ainsi malmené et rapidement intrigué par Kate et son attitude, une attirance est même en train de naître... Lorsqu'à la fin de leurs vacances, ils repartent chacun dans leur quotidien, ils étaient loin de se douter que le destin allait leur permettre de se retrouver. Mais Kate a déjà suffisamment de soucis au quotidien depuis le décès de sa mère pour se lancer dans une aventure, et puis Chris est un vrai bad-boy un qui aime le danger le vrai...

Bad Romance m'avait attiré par son titre, très difficile en romance, il allait en falloir pour me faire totalement plonger dans l'histoire, mais Céline Mancellon y est parvenue ! 

Chris et Kate sont deux opposés, autant Kate est douce, fragile même presque et pourtant emplie de courage et de rage de vaincre, mais autant Chris est impulsif, joueur, nerveux et veut tout. Leur rencontre en est d'autant plus originale d'ailleurs, alors lorsqu'ils se retrouvent, on se doute bien que se sera loin d'être une romance où tout est joué d'avance. 

On ressent toutes les émotions des personnages, on comprend leur attitude également. Mais un homme aussi "dur" que Chris qui tombe littéralement amoureux et réussit à s'ouvrir à l'autre, c'est... beau tout simplement. Leur rencontre est un chaos dans leur vie déjà quelque peu chaotique. Rien n'est simple dans cette histoire, mais avec un juste-milieu entre la romance et le reste... parce que oui Bad Romance en plus n'est pas qu'une "simple" histoire d'amour, on est littéralement transporté dans l'histoire de Chris et Kate.

L'écriture de Céline Mancellon réussit aussi bien à nous offrir des moments d'une émotion intense et incroyable, que des moments forts, et même un peu "violents". Il n'y a aucun temps mort durant cette histoire, les rebondissements ne sont pas de trop, mais justes et le choc entre raison et passion rythme Bad Romance du début à la fin. 

C'est un vrai coup de cœur ! Je n'avais pas eu un tel coup de cœur pour une romance depuis Fight For Love de Katy Evans. J'y ai retrouvé, je pense, ce que j'avais aimé dans celui-ci, des personnages forts notamment ici Chris que j'ai adoré et détesté aussi, une histoire où tout n'est pas joué d'avance et surtout il n'y a rien de trop niais. En ouvrant le roman, je ne m'attendais pas à être autant prise dans l'histoire et à être touchée à ce point.

N'hésitez pas un seul instant ! Bad Romance est pour moi une romance qui se doit d'être lue, une romance qui nous entraîne dans un tourbillon d'émotions et qui ne nous laisse pas indifférent (Chris non plus d'ailleurs !). La bonne nouvelle, c'est qu'il est possible de retrouver l'écriture de Céline Mancellon dans le Tome 2 de Bad Romance, mais cette fois-ci pas de Kate et Chris...

Si vous voulez découvrir Bad Romance de Céline Mancellon, le roman est disponible aux Éditions Milady.

5 mots en bref pour définir ce livre :
amour
choix
personnalité
intensité
bad-boy.

mardi 27 décembre 2016

Une plongée dans le passé de Haig avec "Haig : le sang des sirènes" de Thierry Poncet


Haig quitte tout pour un nouveau départ. Il quitte sa ville natale et prend la direction du Maroc, le jeune homme espère bien enfin mener la vie qu'il mène. Avec un coup de chance, il passe sans soucis la frontière, il erre un peu et se cherche. Et quand il vient en aide à un homme en fuite, il ne sait où cela va le mener au final. Est ce une chance de l'avoir secouru ? ou un coup du sort ? Quand ils trouvent refuge dans une ferme isolée, Haig va apprendre que pour grandir il ne faut pas simplement prétendre "être grand" il faut aussi faire face et apprendre de ses erreurs...

Si vous ne le saviez pas encore, je suis une grande fan des aventures de Haig et de l'écriture de Thierry Poncet. Depuis la sortie de Haig : le secret des Monts Rouges il y a de cela déjà quelques mois, je suis vraiment tombée sous le charme de ce sacré personnage. Alors à la sortie de Haig : le sang des sirènes, c'est avec un grand empressement que je me suis plongée dans cette nouvelle aventure qui a tenu toutes ses promesses...

Cette fois-ci lorsque nous retrouvons Haig, nous le retrouvons plus jeune, 16 ans et demi, à la sortie de l'adolescence. Haig qui prend sa vie en main, qui part pour le Maroc et qui semble bien déterminé ! Après avoir découvert un Haig aventurier au Cambodge ou encore en Afrique ou au Mexique ici finalement, on assiste presque à la naissance de ce personnage si atypique qu'il est devenu.

"Désormais, je serai de ces hommes qui bâtissent des royaumes et se font botter le cul, mènent des révolutions et sont jetés en geôle, forcent les putains et savent se mourir d'amour, jouissent à en hurler de leurs victoires et se délectent de l'amertume de leurs échecs.
Je serai de ces hommes qui arpentent la terre, libres et vivants.
Et poil aux dents, putain !
Ouais.
Poil aux dents."

À travers ce roman, on est tout comme Haig, face un peu à son initiation. Le jeune homme qu'il est alors apprend qu'il va devoir vivre avec ses erreurs, apprendre à avancer, apprendre aussi que les douleurs morales ne disparaissent pas d'un seul coup. On est aussi face à une violence, violence physique ou morale, à travers le huis clos qui se joue au final dans la ferme isolée le lecteur se prend tout ! On est retourné, bousculé, impressionné même, Thierry Poncet ne nous épargne pas, bien au contraire ! 

Thierry Poncet reprend les mêmes ingrédients que les précédents livres, mais tout en se renouvelant aussi notamment avec une écriture vive et incisive, mais ici aussi plus noire. Il y a plus de profondeur dans l'histoire, plus de noirceur dans ses personnages aussi, comme dit plus haut on assiste un peu à la "naissance" de ce personnage de Haig et à travers Haig : le sang des sirènes, on comprend mieux qui il est. 

L'auteur nous livre également encore un livre à l'atmosphère particulière à travers les descriptions des lieux, des personnages, de l'environnement, il nous suffit de fermer les yeux pour se projeter totalement au Maroc et surtout dans cette fameuse ferme.. L'auteur aussi adapte parfaitement son écriture à son personnage, le vocabulaire qui peut paraître très familier colle tellement bien à cet univers qu'on l'adopte sans hésiter.

Haig : le sang des sirènes est un roman original qui nous entraîne dans une folle aventure. Thierry Poncet n'a pas fini de nous surprendre et c'est tant mieux, car on en redemande déjà ! D'ailleurs, la bonne nouvelle, c'est qu'un tome 4 est attendu prochainement et s'appellera Haig : l'île coupée du monde. Il n'est pas trop tard pour faire la connaissance de Haig, bien au contraire !

Haig : Le sang des sirènes de Thierry Poncet est disponible aux Éditions Taurnada.

Vous pouvez retrouver ma critique de Haig : le secret des Monts Rouges par ici, et celle de Haig : les guerriers perdus par là !

5 mots en bref pour définir ce livre :
v
oyage
jeunesse
questions
noirceur
profondeur.

Bientôt un nouveau roman d'Estelle Tharreau

Estelle Tharreau est une auteure que j'ai découverte en 2016 avec son premier roman Orages. Prochainement, et c'est une bonne nouvelle, son deuxième roman L'Impasse paraîtra.



L'Impasse sera donc le deuxième livre d'Estelle Tharreau publié aux Éditions Taurnada. Attendu pour le premier trimestre 2017, le résumé nous fait déjà languir...

Au cœur de Chanzy, ville minière en plein déclin, trois femmes, deux hommes et un enfant se partagent une cour baptisée « l'Impasse ». Tous ne survivront pas à la haine qui les lie.
Revenu sur les lieux de son enfance, le policier David Bertal suivra, au fil des vengeances et des trahisons, le chemin qui le conduira à affronter les acteurs de son passé.

Mais, entre doutes et remords, parviendra-t-il à déchirer le voile noir qui entoure la vie et les secrets de ceux qu'il a aimés autrefois ?

Pour tous ceux qui ne connaissent pas ou n'ont pas encore lu Orages voilà un aperçu de ce que j'en avais pensé :

"Pour un premier roman Estelle Tharreau nous livre un grand thriller. Avec son écriture maîtrisée, le suspens haletant qui s'insinue à chaque page et cette histoire si bien ficelée qu'on en est, bouche bée au dénouement, on s'accroche littéralement à ce livre jusqu'à la fin. C'est ce genre de roman, qui en le refermant, on se demande si un indice ne nous avait pas échappé et auquel on pense encore plusieurs jours après.

Tel un temps orageux, Orages devient de plus en plus lourd au fil des chapitres. On s'attend à ce que tout éclate plus d'une fois, mais l'histoire s'assombrit encore et le déluge s'abattra là où on ne s'y attend pas. Amis lecteurs méfiez-vous ! Vous risquez de ne pas sortir indemnes avec Estelle Tharreau, mais pour votre plus grand plaisir, car on en redemanderait presque..." 
Et si vous voulez (re)découvrir la critique complète, c'est en cliquant par ici !
Le roman est toujours disponible alors précipitez-vous pour le lire ! Et si d'ailleurs, vous ne connaissez pas encore les publications que propose Taurnada vous vous devez de remédier à cela rapidement. 
Un peu de patience maintenant pour se plonger dans L'Impasse d'Estelle Tharreau ! Mais une chose est sûre, je vous en reparlerais sans faute.

lundi 26 décembre 2016

Prolongez la magie de Noël avec le recueil "Let it Snow"


Noël est passé ? Qu'importe, on prolonge la magie de cette fête en lecture avec Let it snow ! Let it snow est un recueil de nouvelles de la Team RomCom alias Tonie Behar, Sophie Henrionnet, Marie Vareille, Marianne Lévy, Adèle Bréau et Isabelle Alexis. Vous connaissez sûrement certaines de ces auteures, et c'est aujourd'hui l'occasion de toutes les lire dans un recueil de nouvelles.

Se plonger dans Let it snow c'est faire la connaissance de multiples personnages au travers donc des nouvelles. Des personnages amusants, attachants, des situations tendres ou qui nous font parfois même éclater de rire. Dans chacune des histoires, les auteures ont su y apporter leur petite touche, leur petite patte qu'on peut retrouver dans leur propre roman.

Let it snow est idéal pour passer un moment de détente le sourire aux lèvres, pour rire souvent, réfléchir aussi parfois mais s'évader toujours. Entre romantisme et humour, chaque nouvelle a sa propre histoire, mais elles sont toutes liées par ce thème de Noël, et même, je dirais plus, de la magie de Noël.

Ne fermez pas de suite la page de Noël 2016, il vous reste Let it snow à découvrir ! C'est l'assurance de passer un excellent moment de détente, de garder un sourire permanent jusqu'à la dernière page et d'apprécier chacune de ces histoires comme il se doit...

Let it snow est disponible par ici, alors ne vous privez pas !

5 mots en bref pour décrire ce livre :
nouvelles
joie
comédie
rires
partage.

Il est coutume de se présenter...

Bienvenue par ici !

Je ne vais pas faire une longue présentation de moi-même certains me connaissent sans doute déjà. Marion, aussi connu sur les réseaux sociaux sous le pseudo "ladory", lectrice compulsive, fervente rédactrice et chroniqueuse qui se lance par ici. Beaucoup m'ont poussé à de nombreuses reprises à faire mon propre blog, beaucoup s'en étonnaient que ce ne soit pas encore le cas, mais aujourd'hui tadam... La Dory qui lit voit le jour !

Alors pourquoi me lancer maintenant ? Hé bien pour ceux qui me connaissent, et même pour tous les autres d'ailleurs, j'ai écris pour Pôle Culture, auparavant PTiTBloG.net, pendant de nombreuses années et depuis 4/5 ans je me suis lancée dans les chroniques et critiques littéraires. Mais aujourd'hui Pôle Culture aspire à d'autres projets, à d'autres directions qui ne correspondent plus à mes idées et surtout à ce que je pourrais y faire. C'est donc l'occasion de me lancer enfin dans l'aventure toute seule et de m'y consacrer encore un peu plus. L'idée est de continuer à partager ma passion littéraire, à m'épanouir en écrivant et surtout de continuer à y faire le même travail que je faisais sur Pôle Culture à savoir des critiques qui me paraissent le plus juste possible. Je vais y apporter toujours le même soin, la même passion comme cela l'a toujours été, finalement seul le lieu où je vais les partager change.

J'ai eu la chance au fil du temps de "travailler" mais surtout de partager avec de nombreuses personnes qui m'ont accordé leur confiance plus d'une fois et j'espère vraiment que leur confiance me sera renouvelée dans cette nouvelle aventure.

Aux éditeurs, attachés de presse, auteurs édités ou auteurs auto-édités j'espère sincèrement que l'aventure que nous avons mené ensemble va continuer, vous m'avez apporté plus que vous ne l'imaginez sans doute.

Aux lecteurs et personnes qui me lisaient j'espère aussi que vous continuerez à me lire par ici également et que je vous donnerais toujours envie de vous plonger dans les pages d'un bon roman.

A ma fidèle meilleure amie qui se reconnaîtra, j'espère sincèrement que tu voudras bien encore un peu de moi dans ton joyeux Bazaar pour qu'on continue quand même ce qu'on a pu faire ensemble et sache que tu as aussi ta place par ici si un jour tu souhaites t'y exprimer.

Les livres seront donc à l'honneur ! A travers l'actualité littéraire, des chroniques et surtout de nombreuses critiques, La Dory qui lit va s'animer et j'espère que vous me suivrez dans ce petit coin livresque...


Prêts pour me suivre dans cette nouvelle aventure ? Moi je suis prête à me lancer...
Alors maintenant parlons bien et parlons livres ;)