lundi 21 août 2017

"Jules" de Didier Van Cauwelaert


Jules est un chien-guide d'aveugle, quand sa maîtresse Alice retrouve la vue après une opération pour lui, c'est une catastrophe, il perd son rôle, son but et il finit par être séparé d'elle. Quelques jours avant cela, Jules et Alice avaient croisé la route de Zibal vendeur de macarons à l'aéroport d'Orly, et lorsque Jules fugue c'est pour aller retrouver Zibal. Le chien n'a plus qu'une obsession, que l'homme et sa maîtresse se retrouvent et qu'il retrouve sa place auprès d'elle. Jules et Zibal forment alors un duo improbable pour une aventure pleine de surprises.

Dès que j'ai aperçu la couverture de ce roman, j'ai voulu le lire, comment résister à Jules ? Alors quand le roman de Didier Van Cauwelaert a rejoint ma PAL, il n'y est pas resté bien longtemps et je l'ai lu très rapidement.

Il y a donc Jules, Alice et Zibal. Trois personnages que rien ne laissait prédire qu'ils se croiseraient et surtout qu'ils auraient autant d'impact dans la vie l'un de l'autre et pourtant cette rencontre fortuite à Orly a bouleversé bien des choses. Quand Jules retrouve Zibal, la vie de celui-ci bascule, il perd son emploi, son logement et hérite alors d'un chien qui semble bien têtu. Leur quête pour retrouver Alice, qui elle n'a de cesse de penser à son chien Jules, ne va pas être de tout repos pour notre plus grand plaisir.

Premier roman de Didier Van Cauwelaert que je lis, je dois avouer de suite que j'ai passé un très bon moment de lecture. Dès les premières pages, j'ai été entraîné dans cette histoire et d'autant plus dès la fugue de Jules. Jules qui est donc finalement le cœur de ce roman, qui ne fait que remuer l'intrigue encore et encore jusqu'à la fin. Le duo formé par ces deux personnages, Jules et Zibal, est haut en couleur. Ils s'apprivoisent au fil des pages, non sans mal, et finalement se découvre le point commun d'avoir Alice constamment dans la tête.

Jules est un roman qui fait du bien, un de ces romans "feel good" qui fait sourire et rire. Ici, le pari fou de mettre en avant un chien-guide d'aveugle est plus que réussi. On s'attache à lui, mais tout autant à Alice et Zibal, on attend avec impatience quelles seront les prochaines péripéties et puis bien entendu, on espère un dénouement heureux.

Didier Van Cauwelaert a une écriture agréable et pleine d'humour. L'auteur avec son roman Jules, livre aussi bien une histoire où la romance se cache parmi les pages, mais également et surtout une jolie déclaration aux chiens-guide d'aveugle. On ne peut qu'admirer le véritable soutien et pilier qu'a été Jules dans la vie d'Alice. Je me suis laissée porter par l'histoire et début à la fin, et j'ai passé le bon moment de lecture que j'espérais en ouvrant ce livre.

Je ne peux que vous conseiller de partir à la rencontre de Jules, d'Alice et de Zibal. Vous allez vous attacher à ces trois personnages le temps de quelques heures, sourire avec cette lecture et surtout avoir envie de découvrir la suite dans Le Retour de Jules... En tout cas, c'est le cas pour moi et j'ai hâte de la lire !

Jules de Didier Van Cauwelaert est disponible aux Éditions Le Livre de Poche.

5 mots en bref pour décrire ce livre :
chien
rencontre
bouleversement
recherche
destin.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire