mercredi 25 octobre 2017

"Je suis ici pour vaincre la nuit" de Marie Charrel


C'est un tableau de son enfance qui lui a fait croiser la route d'Yvonne Bellot pour la première fois, et c'est ce tableau qui déclenche chez notre narratrice et auteure une soif de vérité. Yvonne Bellot, dit Yo Laur, a eu une vie riche ! Enfant douée pour la peinture dès son plus jeune âge, c'est dans cet art qu'elle s'épanouira toute sa vie, cette vie qui la mena à Paris, Alger, mais aussi Ravensbruck. Marie Charrel fait alors toute la lumière sur Yo Laur et sur ce mystère qui l'a toujours entouré.

C'est un livre que j'avais vu passer à quelques reprises sur les réseaux sociaux, ne retenant que le titre Je suis ici pour vaincre la nuit. L'occasion m'a été donnée de le lire et je me suis enfin donc intéressée à son contenu. Pour être tout à fait honnête en lisant sa quatrième de couverture, j'ai laissé échapper un petit "ah...", ce petit "ah..." qui ne laissait pas présager que finalement Marie Charrel me bouleverserait totalement à travers son livre qui est au final, je l'avoue de suite, un coup de cœur surprise pour moi !

C'est dans une véritable enquête que se lance Marie Charrel pour connaître enfin qui se cache derrière Yo Laur. Durant toute son enfance, ses questions ont été éludées, et le mystère planait autour de cette femme. Bien décidée à tout découvrir, l'auteure ne s'attendait pas à faire la connaissance d'une femme qui a profité de la vie autant qu'elle pouvait, qui a défendu ses idées et son art à travers les décennies, qui a aimé plus qu'elle ne le pensait possible son grand amour et qui a terminé sa vie dans les baraques de Ravensbruck.

"Yo Laur n'est pas une grande peintre. C'est une femme libre. Une audacieuse. Est-elle dans la transgression ? Oui. [...] Yo Laur était une pionnière. Il convient de dresser des statues aux femmes comme elle."

Les chapitres alternent entre la vie de Yo Laur qui nous est retracée et l'avancement dans cette quête que mène notre auteure. Je suis ici pour vaincre la nuit est un témoignage sur Yo Laur, mais pas que. C'est l'histoire d'une femme, d'une époque, d'un contexte social et artistique, c'est une quête de soi aussi pour Marie Charrel, celle d'en savoir plus sur ses origines et cette aïeule. 

Il m'a été impossible de reposer ce livre une fois commencé. L'écriture de Marie Charrel est tellement prenante, passionnée même qu'elle nous happe littéralement. On ressent toute l'énergie que l'auteure a mise dans cette quête, toute la passion qui l'a animé pour mener celle-ci. Yo Laur a véritablement hanté la vie de Marie Charrel, certainement qu'elle la hante encore d'ailleurs comme elle nous hante maintenant un peu. On ne peut qu'être bouleversé par la troisième partie du livre, celle où notre peintre est emmenée à Ravensbruck. Comment rester insensible ? Comment ne pas être encore et toujours horrifiée par ces conditions de vie dans ce camp ? On ne peut pas, on frissonne, on s'émeut et on s'anime d'une colère sourde... 

Comme dit plus haut, Je suis ici pour vaincre la nuit a été un vrai coup de cœur ! J'ai littéralement dévoré ce roman, me laissant entraîner par la plume de Marie Charrel par son histoire et surtout par l'histoire de Yo Laur. J'ai trouvé cette femme tout simplement incroyable, et même fascinante, par la vie qu'elle a mené, par son talent de peintre et que j'ai pleuré en lisant la fin de sa vie. 

Ce roman je ne peux que vous conseiller de le lire sans une seule hésitation ! Laissez vous transporter par cette enquête que mène Marie Charrel sur la vie d'Yvonne Bellot, vous découvrirez deux femmes, oui deux, qui ont soif de liberté...

"Il y a les livres qui sauvent et il y a ceux qui cognent. Ceux dont les mots rentrent au-dedans pour renverser l'ordre établi et modifier les configurations par défaut. Ceux qui vous poussent hors de la caverne. Grâce auxquels vous comprenez que vous n'avez rien vu. Que vos certitudes les plus ancrées reposent sur du sable. Qu'il convient de tout reprendre de zéro. C'est une joie et un vertige à la fois."

Je suis ici pour vaincre la nuit de Marie Charrel est disponible chez Fleuve Éditions.
Et si vous voulez en savoir plus sur Yo Laur et découvrir quelques unes de ses peintures, cliquez par ici.

5 mots en bref pour décrire ce livre :
Histoire
passé
enquête
quête
peinture.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire