lundi 24 juin 2019

"Toute une vie et un soir" d'Anne Griffin


Accoudé au bar d'un chic hôtel, Maurice semble être à un tournant de sa vie ce jour là. L'homme à travers cinq toast portés à cinq personnes différentes, revient sur les grands moments de sa vie et surtout sur ceux qui l'ont marqué.

Je ne connaissais absolument pas ce titre, avant que Babelio vienne me suggérer de le lire pour une Masse Critique Privilège. J'ai alors découvert Toute une vie et un soir d'Anne Griffin par ce biais, et grâce à eux.

Maurice est donc le personnage central de ce roman, cet homme agé qui en a vécu dans sa vie, revient alors en une soirée sur toute une vie marquée par des gens, des événements, des actes qui ont bouleversé sa vie, mais aussi celle d'autres personnes.

Un seul personnage qui nous parle quasiment, mais pourtant une histoire d'une richesse incroyable. L'histoire que nous découvrons, c'est celle de toute une vie, une vie riche et portée par des actes et des événements qui déterminent le cours de celle-ci.

Au fil des pages, à mesure que Maurice nous raconte sa vie, nous en apprenons plus sur lui, sa famille, son enfance. Sur ce qu'il a été, ce qu'il est aujourd'hui, sur des rencontres marquantes qui ont façonné sa vie ou sa façon de voir les choses. Au fil des pages, c'est aussi un déferlement d'émotions, on rit, on sourit, mais aussi et surtout on est touché par Maurice, par ce personnage qui le temps d'une soirée se livre totalement à cœur ouvert.

Avec une écrire sobre, simple, et pourtant pleine d'émotions, Anne Griffin nous entraîne dans son roman dès les premières pages. On se laisse bercer par l'écriture de l'auteure, on se laisse porter par le récit de Maurice, et on apprécie grandement ce roman. C'est doux, tendre, mais toujours rythmé alors on ne se lasse pas, on ne s'ennuie pas et au final on veut vraiment tout savoir.

Toute une vie et un soir est un roman que j'ai beaucoup apprécié, que j'ai aimé plus que je ne l'imaginasse et qui est pour moi une magnifique découverte. Et puis Maurice nous offre la possibilité de découvrir Noreen, Tony, Sadie ou encore Molly, autant de personnages qui finalement auront réussi à me toucher autant que lui. À découvrir...

Toute une vie et un soir d'Anne Griffin est disponible aux Éditions Delcourt.

5 mots en bref pour décrire ce livre :
vie
soirée
souvenirs
toasts
émotions.

C'est lundi ! Je lis ça, et vous ?


Pour bien débuter cette nouvelle semaine, le lundi est l'occasion de faire le point sur ses lectures ! Alors rien de bien compliqué, le principe est simple, on parle de sa lecture passée, de sa lecture en cours et de sa lecture à venir.

Je vous dis ce que je lis, et vous faites de même, ok ? :)

J'ai terminé
Albert sur la banquette arrière de Homer Hickam

Je suis en train de lire
Les beaux bruns ténébreux cachent toujours quelque chose de Sophie Duquesne

Je lirai ensuite
Je ne sais pas encore =) 

samedi 15 juin 2019

Flash-back chronique #3 : "L'Atelier des miracles" de Valérie Tong Cuong


Dans ce nouveau rendez-vous, et comme son nom peut le laisser entendre, j'ai décidé de vous proposer d'anciennes chroniques. Des chroniques que j'avais publiées il y a de cela plusieurs années avant d'écrire sur le blog, postées sur différentes plateformes. L'occasion de remettre en lumière des romans que j'ai appréciés, qui m'ont marqué ou qui méritent tout simplement d'être encore mis sur le devant de la scène...



Millie est une jeune fille qui perd tout, ou presque, lorsqu'un incendie ravage son immeuble. La jeune fille voit alors l'occasion de tout recommencer à zéro. Mariette, quant à elle, est prof d'histoire-géo dans un collège, un jour alors qu'elle se sent de plus en plus harcelée, elle gifle un de ses élèves, comme pour tout le reste son mari en profite pour la dénigrer encore un peu plus. Et Monsieur Mike, lui, est un ancien militaire devenu SDF, un jour, il est tabassé en plein coeur de la rue. Ces trois personnages ne semblent avoir rien en commun jusqu'au jour où Jean les accueille dans son atelier particulier, un atelier pour réparer les destins et leur donner un nouveau souffle...

J'avais entendu parler à de nombreuses reprises de ce roman de Valérie Tong Cuong et j'ai bien fait de me laisser enfin tenter !

On y croise donc trois personnages. Millie, Mariette et Monsieur Mike. Les trois n'ont rien en commun sauf un passé douloureux et un destin qui s'annonce quelque peu abîmé. Ils se rencontreront et se croiseront donc au sein de l'atelier que dirige Jean, et même si pour l'une, c'est une amnésie qui l'y amène, pour l'autre un "burn-out" ou encore pour le dernier un refuge où se remettre d'aplomb, les trois vont alors essayer de reprendre surtout leur vie en main. 

Alors tout peut paraître beau et rose, on s'imagine aisément la tournure que prendra le roman, mais non au contraire Valérie Tong Cuong nous montre que le chemin à parcourir n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît ! 

Avec l'alternance des points de vue, on fait vraiment la connaissance des personnages, on entre vraiment dans le moment presque décisif de leur vie et grâce à cela, on se sent au plus près d'eux. L'écriture de Valérie Tong Cuong nous fait plonger avec délice dans son histoire. L'auteure avec cette histoire qui peut sembler simple au premier abord, véhicule un vrai message à travers celle-ci.

Il n'est jamais trop tard pour recommencer sa vie et certaines rencontres peuvent même vous aider à cela. Malgré les épreuves, il faut garder foi en soi et les destins abîmés peuvent toujours être réparés... Il faut savoir se retrouver soi-même.

En vous plongeant dans L'Atelier des miracles, vous plongerez dans trois destins qui semblent ternes, mais vous plongerez surtout avec délice dans trois histoires qui prennent un nouveau départ et qui vous feront peut-être dire que pour vous non plus il n'est pas trop tard...

L'Atelier des miracles de Valérie Tong Cuong est disponible aux Editions J'ai Lu

lundi 10 juin 2019

C'est lundi ! Je lis ça, et vous ?


Pour bien débuter cette nouvelle semaine, le lundi est l'occasion de faire le point sur ses lectures ! Alors rien de bien compliqué, le principe est simple, on parle de sa lecture passée, de sa lecture en cours et de sa lecture à venir.

Je vous dis ce que je lis, et vous faites de même, ok ? :)

J'ai terminé
L'irrésistible histoire du Café Myrtille de Mary Simses

Je suis en train de lire
Si je mens, tu vas en enfer de Sarah Pinborough

Je lirai ensuite
Je ne sais pas encore =) 

jeudi 6 juin 2019

"L'odeur de la colle en pot" d'Adèle Bréau


Septembre 1991, pour le travail du père, Caroline a vu sa famille déménager et s'installer à Paris. À treize ans, elle intègre alors un nouveau collège. Au fil des semaines, Caroline va alors voir les liens entre sa mère et son père se distendre, voir ce dernier être de moins en moins présent au sein de la famille. L'adolescente doit aussi apprendre à faire avec les tourments de la vie tout en vivant ses premiers flirts, ses premiers secrets, au rythme de la musique qui sort de son walkman et des mots qu'elle pose dans ses cahiers Clairefontaine.

Avant même la parution de ce nouveau titre d'Adèle Bréau, j'avais déjà beaucoup entendu parler de L'odeur de la colle en pot. Petit à petit l'envie dévorante de le découvrir s'est faite de plus en plus forte, et je n'ai plus tardé finalement à replonger dans les années 1990 grâce à cette histoire.

Caroline est donc le personnage principal de ce roman. Caroline va vivre, avec les épreuves de la vie et les difficultés de l'adolescence, l'étape particulière de l'enfance à l'âge adulte. Au fil des pages elle se livre, elle doute, elle partage un peu à la manière d'un journal intime sur tout ce qui fait son quotidien aussi bien du côté familial que du côté du collège.

L'odeur de la colle en pot, c'est une véritable plongée dans l'adolescence, une véritable plongée aussi dans les années 90, ces années où le walkman contenait nos plus belles chansons, où notre plume glissait sur les cahiers Clairefontaine et où l'odeur de la colle Cléopatre parfumait les salles de classe. Ce livre, c'est un condensé de nostalgie, un condensé de souvenirs et aussi un merveilleux roman.

L'histoire de Caroline nous permet de redécouvrir les affres de l'adolescence, les hésitations qui ont accompagné les premiers flirts ou les amitiés qui devaient durer toute la vie, les tournants que peuvent prendre soudainement la vie familiale et qui bouleversent tout. Comment ne pas s'identifier à elle à un moment ou un autre ? Comment ne pas repenser à notre propre adolescence et à sourire au fil des pages et des souvenirs qui reviennent.

Adèle Bréau livre ici un incroyable roman ! Avec beaucoup de tendresse et de bienveillance, l'auteure nous régale avec l'histoire de L'odeur de la colle en pot. C'est une véritable bouffée de nostalgie teintée de bons sentiments dans laquelle nous plongeons aux côtés de Caroline. Surtout sans en faire trop, sans en faire une espèce de best-of des années 90, Adèle Bréau nous offre une véritable immersion dans ces années passées dans lesquelles nous avons vécu ou non. Pour ceux pour qui les années 90 sont synonymes d'enfance ou d'adolescence, ça fait du bien et ça fait sourire plus d'une fois, pour ceux qui en revanche ne les ont pas connu, cela offre une magnifique découverte de bien des choses qui peut-être leur font un peu envie.

Bref, L'odeur de la colle en pot a été un coup de cœur pour moi ! J'ai tout adoré dans ce roman, de l'histoire de Caroline, de l'écriture d'Adèle Bréau à tous ces souvenirs qui ont été soulevé par celui-ci. C'est un roman qui sent bon les souvenirs, l'enfance, la colle en pot et qui se savoure du début à la fin en gardant constamment le sourire aux lèvres à mesure que nous redécouvrons tout ce qui a marqué cette décennie. Alors maintenant, je vous laisse et je m'en vais regarder Beverly Hills et prendre une petite bouffée de colle Cléopâtre pour bien conclure tout cela...

L'odeur de la colle en pot d'Adèle Bréau est disponible aux Éditions JC Lattès.

Merci aux Éditions JC Lattès

5 mots en bref pour décrire ce livre :
années 90
adolescence
souvenirs
colle en pot
nostalgie

"Rouge" de Julie Huleux


Ophélie, qui rêve d'entrer dans une grande école de cinéma, va se lancer dans un documentaire choc et suivre durant tout un été les pompiers, et plus particulièrement un pompier. Ce pompier, c'est Alexandre qui tous les jours voit les drames de la vie et peut mettre sa vie en danger pour les autres. Entre fiction et réalité, Ophélie et Alexandre vont devoir réussir à jongler entre le professionnel et les sentiments.

Une romance dans l'univers des pompiers ? Il n'en fallait pas plus pour que je désire découvrir Rouge de Julie Huleux.

C'est donc une romance en plein cœur d'une caserne de pompiers que nous découvrons en plongeant dans les pages de Rouge. Ophélie, cette jeune fille, qui rêve de travailler dans le monde du cinéma, va donc suivre Alexandre ce jeune pompier dévoué à son métier tout un été pour en faire un documentaire. Dans toutes les missions, toutes les interventions, elle sera son ombre et l'accompagnera, et au fil des semaines d'autres sentiments viendront alors à naître.

Ce titre a été un vrai délice à lire, une très belle découverte. Je ne me souviens pas avoir auparavant lu une romance se déroulant dans ce milieu, j'ai trouvé ce point très original. Ophélie, cette jeune fille, qui rêve de travailler dans le monde du cinéma, va donc suivre Alexandre ce jeune pompier dévoué à son métier tout un été pour en faire un documentaire. Ophélie et Alexandre n'avaient pourtant pas grand chose en commun, chacun venant d'un milieu différent de l'autre, chacun défendant des idées bien définies, mais cette collaboration va s'avérer beaucoup plus riche qu'ils ne pouvaient l'imaginer au début. Et nous, nous suivons tout cela, de chapitre en chapitre, on les découvre de plus en plus, nous attachant à eux.

Sans temps mort, Rouge est un roman qui se dévore. Julie Huleux met en avant le travail des pompiers, la vie de ces hommes et de ces femmes qui mettent leur vie en danger pour sauver celle des autres. L'auteure met en lumière leur quotidien au sein d'une caserne, au fil des interventions très diverses, et cela amène aussi un certain cachet à la lecture de ce titre.

Julie Huleux est une auteure que j'ai découverte avec ce roman. J'ai beaucoup apprécié son écriture, cette plume vive qui nous happe dans son histoire, qui nous offre une romance pleine de rebondissements et de sentiments. On sent qu'elle désire vraiment mettre en avant les pompiers à travers l'histoire de Rouge et c'est aussi divertissant que passionnant.

Vraiment, pour moi, Rouge est une très belle découverte ! J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture, dévorant sans m'en rendre compte l'histoire d'Ophélie et d'Alexandre. Alors je ne peux que vous conseiller, si vous aimez la romance, de découvrir ce titre rapidement, pour ma part, je note le nom de Julie Huleux en espérant avoir le plaisir de lire d'autres de ses titres rapidement...

Rouge de Julie Huleux est disponible chez JC Lattès dans la Collection &Moi.

Merci à NetGalley & JC Lattès

5 mots en bref pour décrire ce livre :
pompier
rencontre
interventions
reportage
sentiments.

mercredi 5 juin 2019

1 · 2 · 3... ce mois-ci, je les lis


Et si je vous montrais trois titres que je lirais ce mois-ci ? C'est l'idée de ce rendez-vous. Même si ma liste de lecture évoluera au fil des jours, une chose est sûre, je lirais à coup sûr ces trois romans que je vous présente déjà.

Juin a débuté et il est temps de vous présenter trois des livres qui seront lus pour ce nouveau mois. Pour ceux choisis cette fois-ci, on y retrouve une nouveauté, un emprunt médiathèque et un dernier titre qui sort tout droit de ma PAL. Je vous laisse les découvrir !




Toute une vie et un soir d'Anne Griffin

Dans une bourgade du comté de Meath, Maurice Hannigan, un vieux fermier, s’installe au bar du Rainsford House Hotel. Il est seul, comme toujours – sauf que, ce soir, rien n’est pareil : Maurice, à sa manière, est enfin prêt à raconter son histoire. Il est là pour se souvenir – de tout ce qu’il a été et de tout ce qu’il ne sera plus. Au fil de la soirée, il veut porter cinq toasts aux cinq personnes qui ont le plus compté pour lui. Il lève son verre à son grand frère Tony, à l’innocente Noreen, sa belle-soeur un peu timbrée, à la petite Molly, son premier enfant trop tôt disparu, au talent de son fils journaliste qui mène sa vie aux États-Unis, et enfin à la modestie de Sadie, sa femme tant aimée, partie deux ans plus tôt. Au fil de ces hommages, c’est toute une vie qui se révèle dans sa vérité franche et poignante…

Un roman plein de pudeur et de grâce qui contient toute l’âme de l’Irlande.
_____

Les fabuleuses aventures d'Aurore de Douglas Kennedy & Joann Sfar

Autiste, Aurore ne parle pas. Mais elle écrit sur sa tablette à la vitesse de la lumière. Et elle a un secret. Elle lit dans les yeux des autres: Maman, Pap', sa grande sœur Émilie, mais aussi Lucie, la meilleure amie d'Émilie, harcelée à l'école. 

Le jour où Lucie disparaît à Monster Land, le parc d'attractions, Aurore s'impose détective...

_____

La fille de la plage d'Alexis Aubenque

Santa Barbara, la ville de tous les fantasmes, de tous les rêves. Ses plages, ses collines verdoyantes, mais aussi ses boutiques de luxe, son centre-ville typique, ses villas de prestige au bord de l'océan...

Santa Barbara, la ville de tous les fantasmes, de tous les excès. En ce début d'été, Dylan, Sandy, Keith et Matt rêvent d'expériences inédites, de jeux amoureux et d'indépendance. La fac est finie, à eux la liberté, le soleil, les soirées au bord de l'océan ! Mais l'arrivée dans leur vie d'une jeune fille retrouvée inconsciente sur la plage, Ginger, va bouleverser à jamais leurs destins. Parce que Ginger ne sait plus qui elle est, chacun va s'interroger sur sa propre existence, se confronter à ses doutes, à ses désirs et à ses contradictions, et faire face au défi le plus exigeant qui soit : la découverte de soi-même. La quête de Ginger va devenir celle de tous, au risque de briser le pacte qui les unit depuis l'enfance. Tandis que leurs parents, absents ou accaparés par leurs propres failles, échouent à les éclairer dans ce voyage initiatique, ce sont les figures étonnantes d'un professeur de danse, d'un peintre biker et d'une grand-mère pleine de sagesse et d'énergie qui vont les aider à affronter les révélations qui les attendent.