mardi 25 juillet 2017

"Le tueur intime" de Claire Favan


Avec ma fidèle amie Delphine, Aubazaardeslivres, depuis quelques mois, on s'accorde sur une lecture commune. Chacune notre tour, nous choisissons un roman que nous partageons donc pour une lecture commune. Du coup, j'ai décidé aussi de poster ce rendez-vous mensuel sur LaDoryquilit ! Vous l'avez donc compris, chaque mois un article réunissant nos deux avis sera donc posté par ici, l'occasion de vous offrir une double critique sur le livre choisi :)

Pour ce mois de juin, il s'agissait du roman Le tueur intime de Claire Favan qui est sorti de nos PAL à cette occasion.


Chronique de Marion :

A quinze ans, Will Edwards est un adolescent malmené par la vie. Entre les viols subis par son père et les humiliations quasi-quotidiennes à l'école, le garçon fait tout pour qu'on essaie de l'oublier. Et puis un jour, Samantha arrive dans sa classe, le défend contre les autres et pour Will elle devient une obsession : il la veut. Tout ne se passe pas comme Will le voudrait et le garçon, alors, prend goût à la vengeance, la perversité et surtout la cruauté. Les années passent et Will devient alors un terrible prédateur prêt à tout...

En grande admiratrice de Claire Favan, je m'étais mis de côté ses deux romans Le tueur intime et Le tueur de l'ombre. Alors autant vous l'avouer tout de suite, en refermant Le tueur intime je me suis littéralement ruée sur le livre suivant pour connaître la suite !

De l'adolescence à la maturité de Will, nous suivons l'histoire de ce jeune garçon devenu homme, qui se transforme en véritable prédateur. L'adolescent malmené qui ne se défendait pas contre ses camarades ? Celui pour qui nous nous attachions ? Oubliez-le, rapidement même. Le Will Edwards de ce roman est un être qui représente à lui seul le Mal (oui avec un M majuscule). De pages en pages, on assiste à la naissance d'un tueur en série, on est dans la tête d'un tueur ! Ses projets fous, terribles même sont exposés, nous assistons impuissants à l'emprise psychologique qu'il a sur Samantha et on en reste bouche bée.

"Il ne pratiquait nullement un geste d’amour mais un acte de domination pure et de possession brutale. Il prit, sans égard et sans douceur, assouvissant sa revanche envers la faute qu’il lui imputait depuis près de trois années. Il savourait le goût de ses larmes et la perception de sa souffrance. Et c’était mieux que tout ce qu’il aurait pu imaginer. Aux sensations physiques s’ajoutaient la satisfaction du devoir accompli et une dose de joie perverse à l’idée d’infliger de la douleur."

Dans ce roman, c'est une montée en puissance qui nous attend. Aussi bien du comportement de Will Edwards, de ses agissements, que du suspens et de l'intensité de l'écriture de Claire Favan. L'auteure nous malmène tout au long de son livre, il faut s'accrocher devant tant de violences. Des violences physiques, et psychologiques qui offrent des scènes parfois à la limite du supportable tant nous les imaginons "trop" bien. À côté de Will Edwards, les personnages de Samantha, mais aussi RJ, un profiler qui reprend l'enquête, sont tout autant maîtrisés, nous les suivons également avides de savoir où cette folle histoire va les entraîner.

Ce que j'admire dans l'écriture de Claire Favan, c'est cette faculté qu'elle a, a vraiment donné naissance à un psychopathe. On suit toutes les étapes, le commencement, le déclenchement, les événements qui s'enchaînent, elle a ce pouvoir de vraiment offrir au lecteur un personnage abouti au plus haut point, et c'est le cas encore une fois pour Will Edwards et ça en est étrangement fascinant...

"Notre tueur est un pur sociopathe. Il n’hésite d’ailleurs pas à éliminer les gêneurs si nécessaire, comme Adam Swan ou son codétenu. Pour lui, les femmes ne servent qu’à satisfaire son fantasme. Ce qu’il aime, c’est faire souffrir, dominer et briser l’esprit de ses victimes."

Comme toujours, une fois plongée ici dans Le tueur intime il m'a été très difficile de le reposer en cours de le lecture, on s'accroche littéralement au bouquin, on veut savoir la suite ! Littéralement happé par l'histoire, le lecteur est pris dans un engrenage limite terrifiant. Le suspens ne cesse de gagner en intensité pour un final en apothéose, vraiment.

Vous l'avez sûrement compris, mais c'est un vrai coup de cœur ! Claire Favan est une auteure que j'admire vraiment, une auteure qui sait m'offrir des sueurs froides et des heures de lecture trépidantes. À chaque roman que je lis d'elle, je me dis "non allez, elle ne va pas encore réussir à me scotcher ?" Et bien si et j'en redemande encore et encore et encore !

Vous n'avez pas encore lu Claire Favan ? Grave erreur ! Elle est l'une des plumes françaises du thriller à lire absolument, et je ne saurais vous conseiller que de vous y mettre rapidement...


Chronique de Delphine :

La première chose que j'ai envie de dire concernant ce livre c'est : woooooooh !!! Mais quel truc de dingue !!! Voilà ça donne le ton non ?
Honnêtement, ce livre est une vraie tuerie. Plus de 600 pages qui se dévorent ! Une fois ouvert le livre, vous pourrez difficilement le relâcher.
Je ne vais pas vous faire un pitch sur l'histoire, la 4ème de couverture remplit parfaitement son rôle.

Claire Favan nous happe dès les premières pages pour nous entraîner dans une spirale infernale où le rythme va monter crescendo pour terminer sur un final explosif. Voilà LA phrase qui pourrait résumer tout le livre.

Plus sérieusement, dans le tueur intime, Claire Favan nous propulse dans la tête de Will, tueur en série en devenir. Nous allons assister à sa montée en puissance, jusqu'à en frôler la perfection. Will est méticuleux, intelligent et ne laisse rien au hasard. Sa personnalité froide et violente font de cet homme un monstre. Certaines scènes sont particulièrement pénibles à vivre. Mais l'écriture de Claire Favan est tellement addictive qu'on en veut toujours plus. On la suit dans l'escalade de la violence de son personnage.

Les personnages de ce roman sont habilement travaillés. On assiste à l'asservissement de Samantha par Will, sans rien pouvoir faire. Cette jeune fille qui un jour va prendre sa défense à l'école aurait mieux fait de s'abstenir. Elle va alors devenir l'obsession de Will qui va tout mettre en oeuvre pour parvenir à ses fins. Samantha est touchante, même si par moment ces réactions m'ont surprises. Néanmoins, la perversion de Will est telle qu'on peut facilement comprendre ses réactions. J'ai beaucoup aimé également le personnage de RJ, ce nouveau profiler qui va arriver dans cette équipe et reprendre l'enquête. Cet homme blessé et qui manque de confiance en lui depuis un coup dur, va profiter de cette nouvelle affaire pour se remettre en selle.

Claire Favan nous fait passer par toutes les émotions à travers ce livre : l'horreur, la colère, l'étonnement, la surprise, l'incompréhension et j'en passe. Mais très honnêtement, là où elle est très forte c'est lorsqu'elle met le point final. Elle nous livre là une fin de malade ! Un cliffhanger de fou qui ne vous donnera qu'une envie : vous procurer le plus rapidement possible Le tueur de l'ombre, la suite. Impossible de s'arrêter là. J'attends pour ma part mon exemplaire qui devrait arriver incessamment sous peu.

Bref, en conclusion, Claire Favan n'a rien à envier aux écrivains américains ni au scénaristes de renom. Elle nous livre, avec le tueur intime, un livre digne des meilleurs films américains sur les tueurs en série. D'ailleurs, personnellement, je pense que ce livre pourrait faire une base excellente pour un super film de ce genre !

Bon vous l'aurez compris, Le tueur intime est un énorme coup de coeur, une grande claque, un de ces livres qu'on n'oublie pas.


Le tueur intime de Claire Favan est disponible aux Editions Points.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire