lundi 15 janvier 2018

"Rue du bonheur" d'Anna Fredriksson


Depuis son divorce, Johanna élève seule ses deux filles. Alors que Calle, son ex-mari, vit désormais à Stockholm, elle peine à joindre les deux bouts chaque mois et cela empire quand celui-ci l'informe qu'il cesse désormais de lui donner plus que la pension alimentaire. Rien ne semble plus aller pour Johanna lorsqu'un patient dans le centre qu'elle travaille se suicide ou encore lorsqu'elle se rend compte qu'une de ses filles est un souffre-douleur à l'école, jusqu'au jour où elle gagne vingt millions de couronnes au loto... Sa vie prend alors une nouvelle tournure.

C'est un livre que j'avais depuis un long moment dans ma PAL et pour être honnête à part son titre, je ne me souvenais même plus de son résumé. Je suis retombée un jour sur Rue du bonheur d'Anna Fredriksson lorsque je cherchais une nouvelle lecture et il est donc sorti de ma bibliothèque à cette occasion.

C'est donc l'histoire de Johanna, cette mère qui élève donc maintenant seule ses filles. Cette mère qui peine à payer ses factures, à parfois être attentive avec ses enfants, mais qui ne lâche rien et qui a bien fait lorsque la chance lui sourit et lui permet de remporter vingt millions de couronnes. Une nouvelle vie s'offre alors à elle, enfin, c'est ce qu'on pense, mais ce n'est pas vraiment ce dont à quoi on pouvait s'attendre.

Une nouvelle vie s'offre alors à elle, enfin, c'est ce qu'on pense, mais ce n'est pas vraiment ce dont à quoi on pouvait s'attendre.Une histoire de famille, de divorce, d'apparences qui se cache donc derrière Rue du bonheur. Chaque personnage cache quelque chose, une faille, un secret. On essaie de comprendre chacun d'eux et le fait que le roman se divise en plusieurs parties selon les points de vue de Johanna, Calle ou encore Fanny offre un nouvel éclairage au fil des pages.

Rue du bonheur est un livre simple, sans grande prétention, qui offre ici une histoire dans laquelle on s'y sent bien. On s'y installe dans cette rue, dans ces appartements, aux côtés de cette famille et de ces personnages. Mais loin d'être une lecture légère, ce livre aborde bon nombre de thèmes qu'une famille peut-être amenée à croiser, qui peuvent parfois bouleverser une vie et qui sont plus complexes qu'ils n'y paraissent.

Anna Fredriksson a une écriture simple, qui peut parfois semblait traîner un peu dans les événements, mais pour un livre qui se lit très simplement et rapidement. On passe quelque temps avec cette famille, on partage avec eux une cohabitation parfois difficile pour une histoire qui parait bien réelle. Rue du bonheur n'est sans doute pas un livre que je retiendrais bien longtemps, mais ce fut une lecture agréable.

Rue du bonheur d'Anna Fredriksson est disponible chez France Loisirs.

5 mots en bref pour décrire ce livre :
famille
divorce
cohabitation
apparence
secrets.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire