lundi 14 octobre 2019

"Nous étions merveilleuses" de Laure Rollier


Noémie, Lisa, Marion et Stéphanie sont quatre amies dont l'amitié s'est forgée au fil des années. À dix-huit ans elles ont vécu un voyage inoubliable qui a scellé leur amitié pour toujours, aujourd'hui quatorze ans après elles refont le même afin de revivre le périple de leur jeunesse, ce nouveau voyage sera sûrement l'un des plus importants de leur existence.

Laure Rollier est une autrice dont j'avais vu passer bon nombre de fois le nom avec son premier roman Hâte toi de vivre que je n'ai pas encore lu. En découvrant ce nouveau titre Nous étions merveilleuses, il était impensable que j'attende encore de découvrir sa plume.

Les mouettes, voilà comment sont surnommées ces amis qui ont vu la distance géographique s'installer entre eux au fil des années, mais jamais cette amitié si intense qu'elles partagent. Ce périple qu'elles entreprennent toutes ensemble de nouveau, s'avère être plus intense, plus profond qu'elles ne le pensaient, et cette parenthèse dans leur quotidien sera plus bénéfique qu'elles ne pouvaient l'imaginer.

"On se disait qu’un jour nous n’aurions plus l’océan pour nous apaiser mais que notre amitié, elle, suffirait à nous aider à respirer."

Alors que le résumé de Nous étions merveilleuses peut sembler annoncer une histoire toute tracée, au fil des pages c'est tout autre chose que nous découvrons. Noémie, Lisa, Marion et Stéphanie, ces amies très unies vont nous amener à nous replonger nous-même dans notre adolescence, à nous poser la question de la place de l'amitié dans notre vie, et entres rires et larmes ce périple va autant nous toucher qu'elles.

En ouvrant Nous étions merveilleuses, je ne m'attendais pas à être autant chamboulée, à être totalement happée par cette histoire qui gagne en intensité émotionnelle au fil des pages. Noémie, Lisa, Marion et Stéphanie sont quatre nanas que j'ai suivi avec beaucoup de plaisir et de tendresse dans leur joyeux périple, joyeux périple oui, mais jusqu'à un final qui lui s'avère être bouleversant.

Avec une écriture certes simple, mais douce et tendre, Laure Rollier livre ici une histoire très intense. L'autrice à travers l'histoire de ces personnages abordent des thèmes doux et durs, amène le lecteur à passer du rire aux larmes, nous parle d'amitié, de partage, mais aussi de pardon et de résilience. Laure Rollier, à travers un roman plutôt court, offre un véritable cocon dans lequel nous nous immergeons totalement, avant presque de nous effondrer en comprenant la finalité de ce voyage.

Honnêtement, j'ai adoré Nous étions merveilleuses, j'ai eu un véritable coup de coeur pour ce roman que j'ai trouvé tellement intense, fort et profond. Pas besoin d'envolée lyrique, de vocabulaire complexe, quand l'écriture de Laure Rollier se suffit à elle-même et apporte ce qui est simplement nécessaire à son histoire. Même si j'ai ri plus d'une fois avec Noémie, Lisa, Marion et Stéphanie, j'ai refermé ce roman avec quelques larmes au coin des yeux, mais aussi un sourire sur les lèvres. Je vous conseille de découvrir très vite Nous étions merveilleuses !

"Nous avançons sur un échiquier géant où tous les coups sont permis, où l’on peut à tout moment perdre la reine et se retrouver seule pour protéger la tour."

Nous étions merveilleuses de Laure Rollier est disponible aux Editions Mazarine.

Merci à NetGalley & Mazarine

5 mots en bref pour décrire ce livre :
amitié
voyage
souvenirs
émotions
sentiments.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire