lundi 17 avril 2017

"Tu as promis que tu vivrais pour moi" de Carene Ponte


Molly affronte ce qu'elle n'avait jamais imaginé vivre à trente ans : perdre sa meilleure amie Marie emportée en seulement quelques mois par la maladie. Avant de mourir Marie demande à Molly de lui faire une promesse importante qui lui tient vraiment à cœur : vivre pleinement pour elles deux, vivre ce qu'elle ne pourra jamais vivre et Molly bien entendu accepte. Mais que cela signifie-t-il vraiment ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain son gentil petit ami, mais quelque peu ennuyeux ? Molly se pose bon nombre de questions, mais quand quelques jours après l'enterrement, elle reçoit un paquet de douze lettres pour les douze mois à venir, elle comprend alors que Marie va l'entraîner plus loin que ce à quoi elle s'attendait.

Je ne connaissais Carène Ponte que de nom suite à son premier roman Un merci de trop, mais après avoir lu le résumé de Tu as promis que tu vivrais pour moi, il fallait à tout prix que je lise ce roman, il fallait que je découvre cette histoire qui en quelques mots me touchait déjà tellement.

"On est le 30 octobre. Aujourd'hui, je vais assister à l'enterrement de ma meilleure amie. Je ne sais même pas comment je vais survivre à cette journée. Alors vivre..."

Nous rencontrons Molly après ce terrible drame, après la perte de celle qui la connaissait le mieux sa meilleure amie. Alors forcément Molly nous bouleverse avec sa peine, cette tristesse qui la consume totalement et cette question de savoir comment continuer à vivre sans elle. Dès les premières pages, on lui tient la main à Molly et on l'accompagne dans son deuil. Ce deuil qui se prépare à être difficile, mais qui se voit bouleverser par l'arrivée de ces fameuses douze lettres qui vont finalement lui changer la vie à travers des souhaits, des rêves que Molly devra réaliser pour Marie.

"Je voudrais que tout ceci soit un cauchemar. Rien qu'un cauchemar qui me réveillerait en sursaut, et me permettrait de réaliser que rien n'est vrai. Je voudrais de nouveau avoir cinq ans et m'en remettre à l'attrape-rêves que ma mère avait fixé au-dessus de mon lit. A l'époque, il me protégeait des monstres à une jambe et des sorcières chauves. Peut-être qu'aujourd'hui il me défendrait aussi contre ça."

Autant l'avouer de suite, je crois que je n'ai jamais été autant touché par le début d'un roman. Carène Ponte de suite met le lecteur face au drame qui est au cœur de son histoire : la perte d'une meilleure amie. Chacun a certainement une relation particulière avec l'amitié, et ceux qui ont un(e) meilleur(e) ami(e) savent ce que cela représente. L'amitié est au cœur de cette histoire, l'importance que cela peut avoir dans une vie notamment. L'auteure met aussi bien l'accent sur le deuil de cela, mais aussi et surtout sur la force que cela donne pour réussir à avancer. Parce que grâce à sa meilleure amie, Molly va continuer à avancer pour elles deux, et va littéralement reprendre sa vie en main. 

Parce que oui Tu as promis que tu vivrais pour moi aborde des sujets sensibles et délicats comme la perte ou le deuil, mais aborde aussi l'avenir, la force d'aller de l'avant et d'oser réaliser ses rêves.

Carène Ponte avec son écriture juste, fluide, parfaitement maîtrisée et douce offre un roman empli d'humanité. L'auteure réussit aussi bien à toucher le lecteur et à le faire rire. On s'attache à chaque personnage, à Molly forcément, mais aussi à John, à Marie, à Germain, à tous ceux qui entourent notre douce héroïne. Les mésaventures de Molly et surtout certaines de ses réflexions amènent un vent de légèreté dans l'histoire, nous arrachant même parfois quelques éclats de rire (les notes du texte sont aussi des petits bijoux d'humour !) . Carène Ponte ne fait pas larmoyer le lecteur, n'offre pas de moments dignes d'un mélo-drame, c'est tout en douceur à travers ses mots qu'elle touche.

Tu as promis que tu vivrais pour moi est un livre qui fait du bien. Bizarre de dire ça tout de même d'une telle histoire non ? Ça fait du bien parce que ça nous touche, ça nous renvoie à certains moments de notre vie, ça nous fait prendre conscience qu'il ne faut pas laisser la peur gouverner notre vie, mais qu'au contraire, il ne faut pas laisser passer les chances qui se présentent à nous.

Tu as promis que tu vivrais pour moi est un magnifique coup de cœur ! C'est un livre qui m'a fait pleurer (beaucoup), m'a fait sourire (plus d'une fois) et m'a fait ressentir tellement d'émotions. Cette histoire d'amitié est triste oui, comment imaginer un seul instant réussir à se relever après la perte de sa meilleure amie ? Mais elle montre aussi que la force de l'amitié peut justement nous aider à remonter la pente. Amitié, amour, espoir, nouvelle vie, tout se mêle finalement dans une histoire qui touchera n'importe quel lecteur.

Merci Carène Ponte pour ce livre qui m'a vraiment profondément touché comme peut savent le faire. Pour ce livre qui m'a fait pleurer de tristesse, mais pleurer de joie aussi. Pour ce livre qui m'a donné envie de serrer ma meilleure amie dans mes bras, ce livre qui m'a fait sourire et qui offre une magnifique leçon de vie.

Notez la date ! Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte sera disponible le 1er juin prochain aux Éditions Michel Lafon !

5 mots en bref pour décrire ce livre :
amitié
deuil
se relever
lettres
foi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire