lundi 20 mars 2017

"La ferme du bout du monde" de Sarah Vaughan


La ferme des Cornouailles a abrité de nombreuses générations. Ses murs ont vu de multitudes histoires défilées parmi ses vieilles pierres, bercée par les vents et la mer se sont trois générations qui s'y sont succédés. En 1939, Alice et Will y trouvent refuge pour fuir la guerre. Ils s'attacheront rapidement à Maggie la fille du fermier avec qui ils grandiront durant plusieurs années, mais en 1943 leur destin bascule. En 2014, Lucy fuit la ville lorsque son mari la trompe, elle se réfugie dans la ferme familiale et surtout auprès de sa grand-mère Maggie. Elle s'y posera de nombreuses questions, se remettra en question, aidera les siens surtout et y découvrira un secret qui a été gardé depuis près de soixante-dix ans... 

C'est en tombant sur la couverture et ses couleurs pastel qui m'ont tout de suite plu que je me suis intéressée un peu plus à La ferme du bout du monde. Après avoir lu le résumé, il n'en fallait pas plus pour que je veuille vraiment lire ce roman de Sarah Vaughan et j'ai plus que bien fait.

Sarah Vaughan dès les premiers chapitres a réussi à m'emmener dans son histoire et surtout à me transporter aux Cornouailles. Les lieux, l'environnement, l'époque, tout est si parfaitement retranscrit que nous imaginons au plus près cette fameuse ferme et on entend presque les ressacs de la mer. L'auteure allie parfaitement le passé et le présent, le lecteur découvre une histoire marquée par l'Histoire, par la guerre et ses conséquences sur les familles. On jongle presque sans s'en rendre compte entre les années 1940 et l'année 2014, on est presque impatient de retourner en arrière lorsqu'on est dans le présent et inversement tellement cette histoire est riche.

La ferme du bout du monde offre une histoire de famille, de secrets, de trahisons, de perte. En ouvrant ce livre, je ne m'attendais pas à être autant transportée dans une histoire qui m'aura touché plus d'une fois. Will et Alice m'ont touché, tout comme Maggie ou encore Lucy. Le lien entre ses personnages se dessine peu à peu au fil des pages, s'intensifie surtout et nous le découvrons avec émotion. À de nombreuses reprises, j'ai eu les larmes aux yeux, aussi bien par cette histoire, mais aussi par l'écriture de l'auteure.

"On n'a que peu de secondes chances dans une vie et quand elles se présentent il faut savoir les saisir. Tu n'as pas envie de te dire, plus tard : "Ah si seulement..." Tu n'as pas envie d'être rongée par le regret."

Sarah Vaughan a une écriture douce, presque poétique à certains moments. Elle offre des passages emplis d'émotions, des instants partagés entre ses personnages qui sont tellement forts, je vous avouerais que j'ai refermé ce livre en larmes tellement je me suis attachée à toutes ces générations. L'auteure réussit au fil des chapitres, à nous passionner littéralement pour cette famille et pour ce qui se cache derrière les briques de cette si jolie ferme, nous n'avons presque pas envie de les quitter à vrai dire...

La ferme du bout du monde est un livre qui marque, qui touche et qui aborde des sujets sensibles. Est-il donc possible de tout réparer soixante-dix ans plus tard ? Peut-on tout révéler après tant d'années à sa famille et lever le voile sur un si lourd secret ? Sarah Vaugan livre tout cela à travers son roman, et je ne peux que vous conseillez vivement de retenir ce titre et de vous laisser porter par les embruns des Cornouailles... 

La ferme du bout du monde de Sarah Vaughan sera disponible le 5 avril aux Editions Préludes.

5 mots en bref pour décrire ce livre :
dépaysement
famille
secrets
Histoire
émotions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire