mardi 31 octobre 2017

"La malédiction de la zone de confort" de Marianne Levy


Rose est une jeune actrice qui décroche enfin un premier grand rôle dans une série télé très attendue. Elle a presque tout pour être heureuse, une meilleure amie toujours prête à la soutenir, un fiancé imaginaire datant d'il y a quelques siècles prêt à tout pour elle, mais elle n'a plus ce fameux recueil de poésie médiévale qui lui manque tant. Ben lui est auteur et scénariste de polars en manque d'idées, dont le quotidien est plutôt monotone et terne. Il n'est pas vraiment très heureux autant le dire, sa seule petite distraction sont les mails d'une dingue hystérique lui réclamant un bouquin de poésie médiévale...

Marianne Levy est une auteure que je suis depuis un long moment déjà sur les réseaux sociaux et que j'avais déjà lue dans le cadre de la "Team Romcom". Depuis quelques mois, je suivais avec attention la préparation de son premier roman édité, cette comédie romantique dont elle parlait tant et qui, je l'avoue, me plaisait déjà. Quand Marianne m'a proposé de lire La malédiction de la zone de confort, vous vous doutez donc que cela a été un grand oui et toutes mes attentes ont en plus été comblées.

Il y a donc Rose et Ben. Deux personnages bien différents, deux personnes qui ne semblent rien avoir en commun si ce n'est la poésie médiévale, et qui n'auraient jamais dû se croiser. Mais le destin en a décidé autrement... Rose et Ben vont se rencontrer, et là, c'est parti pour une histoire passionnante et addictive. Une histoire qui réserve bien des surprises, qui nous happe véritablement et dont on n'a pas envie de sortir.

Avec des personnages aussi attachants que hauts en couleur, La malédiction de la zone de confort a tout de la comédie romantique idéale. Ses personnages donc déjà, Rose et Ben ont chacun leur propre personnalité, leur propre histoire et leurs propres petites manies bizarres (Ben ne se nourrit que de "cassoulet gastronomique en boite" ce n'est pas un peu bizarre ça ?), les personnages secondaires sont tous aussi importants comme Guillaume ! Ah... Guillaume, rien que pour lui presque vous devriez lire ce roman, je ne vous en dirais pas plus pour vous laisser la totale suprise, mais franchement, il vaut le détour, je vous assure.

"- Vous vous souvenez, Guillaume, je vous l'ai dit, je travaille. 
- Comment pourrais-je l'oublier, vous n'êtes comme aucune autre ! 
- Eh bien, pour mon travail, je suis obligée d'aller dîner. 
- Dîner ? Qu'est-ce ? 
- Souper, si vous préférez. Avec… un autre. 
- Comment ? hurla-t-il, furax. Bourreau ! Que l'on prépare un gibet ! 
- Calmez-vous. Il ne s'agit que d'un manant qui ne vous arrive pas à la cuirasse et passe sa vie à se regarder dans le miroir. 
- Il va souper avec vous alors qu'il ne prend pas la plume, ne chevauche pas la lande à cru à la recherche de l'inspiration et des mots qui lui permettront de conquérir les dames ? "

L'histoire d'amour derrière tout ça n'est pas toute tracée, elle nous réserve son lot de surprises même si on croise les doigts pour que tout finisse bien. L'amour comme une effluve se distille au fil des pages et enveloppe nos deux personnages principaux. Mais aussi qui dit comédie romantique dit une pointe d'humour et ici quel humour ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas littéralement éclaté de rire plus d'une fois à la lecture d'un roman, mais entre certaines situations ou répliques, je n'ai pas pu me retenir.

"Hein qu'il sent bon la crème pour les fesses de bébé sauf qu'il sait faire pleins de trucs réservés aux adultes avec ses fesses à lui."

Marianne Levy tout au long de son roman réussit à allier douceur et humour, tendresse et piquant avec une écriture fraîche, maîtrisée et dont on ne se lasse pas. Avec La malédiction de la zone de confort, l'auteure offre une comédie romantique comme on en lit rarement. C'est une ode à ce genre, que ce soit le genre littéraire ou cinématographique, une déclaration d'amour à ses rencontres improbables qui finissent toujours bien et à ses histoires d'amour qui paraissent impossibles, mais dont on aimerait être l'héroïne...

La malédiction de la zone de confort, comme vous l'avez sûrement compris, est un véritable coup de cœur pour moi ! Une fois plongée dans ce roman, il m'a été difficile de le reposer. Je me suis tellement attachée à Rose et Ben qui sont presque devenus des amies, j'ai tellement aimé passer ces quelques heures à leur côté que j'ai refermé ce livre à regret même s'il m'a laissé un sourire béat sur le visage. Oh et j'ai oublié de dire, il y a aussi quelques gourmandises parmi ces pages...

En refermant ce livre, c'est simple ! On sourit, on sort d'une bulle de bonheur et de bonne humeur qui nuis suit toute la journée, on rit encore de tous ces passages qui nous ont parfois fait rire aux éclats et puis surtout, on se dit, et moi alors, quand tomberais-je aussi amoureuse ? Je vous conseille vivement de lire rapidement La malédiction de la zone de confort, alors ne passez vraiment pas à côté de ce roman de Marianne Levy qui a absolument tout pour plaire !

La malédiction de la zone de confort de Marianne Levy est disponible aux Éditions Pygmalion.

Un grand merci ma chère Marianne.

5 mots en bref pour décrire ce livre :
comédie
romance
humour
amitié
délice.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire