samedi 16 septembre 2017

"Seulement si tu en as envie..." de Bruno Combes


Camille semble mener une vie parfaite, des enfants, un mari aimant, un travail qui semble passionnant. Mais pourtant son mariage semble s'étioler et son quotidien ne la réjouit plus autant qu'avant. Un jour Stephen, son tout premier amour, la recontacte via un réseau social. Devenu bouquiniste, il n'a pourtant jamais oublié Camille. Celle-ci après maintes hésitations décide de le revoir, mais leur histoire est-elle faite pour durer ?

C'est un livre et un auteur que j'avais vu passer de nombreuses fois sur les réseaux sociaux, à l'occasion de la présence de Bruno Combes au salon Saint-Maur en poche, j'en ai alors profité pour céder et acheter Seulement si tu en as envie..., qui me laissait imaginer une douce romance que j'apprécierais. Ce ne fut pas le cas !

Il y a donc Camille, cette maman active a des journées bien chargées entre son travail et sa famille. Dès le début, on comprend que celle-ci n'est pas totalement épanouie, qu'elle semble presque subir son quotidien, et lorsque Stephen la recontacte soudainement un jour, on comprend aussi que ces deux-là ne se sont jamais oubliés. Stephen et Camille avec ces retrouvailles, laissent présager un nouveau départ, un amour de jeunesse qui ne demande qu'à être ravivé et j'aurais vraiment aimé que ce soit le cas...

Seulement si tu en as envie..., m'a laissé sur ma faim. Le résumé nous laisse imaginer une certaine histoire, c'est d'ailleurs pour cela que je l'ai choisi, mais après la lecture de celui-ci, je ne retiens absolument pas cela. Ce livre, c'est plutôt l'histoire d'une femme qui s'ennuie, d'une femme qui se plaît dans l'adultère, mais aussi d'une femme qui ne sait pas prendre de véritables décisions. C'est simple, Camille m'a agacé plus d'une fois par son comportement, ses réflexions et par le fait qu'elle me donnait plutôt l'impression de jouer avec Stephen et ses sentiments ! Alors que Stephen lui en revanche, je l'ai trouvé très attachant et je me disais plus d'une fois "mais elle ne te mérite pas !".

À la lecture de Seulement si tu en as envie..., je n'ai pas eu d'émotions, mise à part le petit attachement que j'avais pour Stephen le reste m'a laissé de marbre. Alors que j'aime ressentir des émotions quand je lis, j'aime quand j'ai l'impression que les personnages se mettent presque à nu devant moi et alors que j'espérais tant de ce livre de Bruno Combes, rien ne s'est produit pour moi.

Bruno Combes offre pourtant une histoire aboutie, au fil des chapitres, on comprend bien où tout cela va mener et c'est le cas d'ailleurs. J'ai beaucoup apprécié en revanche les courts paragraphes qui débutent chaque chapitre, ces courtes réflexions sur la vie ont particulièrement attiré mon attention. Bon, allez, je l'avoue, c'est presque uniquement cela que j'en retiendrais de cette lecture.

"Les surnoms qui traversent les années sont révélateurs de l'amour que l'on porte aux personnes à qui nous les offrons. Ils peuvent être amusants, touchants, quelquefois ironiques, mais jamais méchants."

Faites-vous votre propre avis bien entendu, en lisant ce roman ! Mais pour apprécier pleinement Seulement si tu en as envie..., il ne faut certainement pas s'attarder sur son résumé qui est loin de refléter le vrai contenu de ses pages. Peut-être que je relirais un jour un autre roman de Bruno Combes et que cette fois-ci, je l'apprécierais pleinement...

Seulement si tu en as envie... de Bruno Combes est disponible aux Éditions J'ai Lu.

5 mots en bref pour décrire ce livre :
retrouvailles
amour de jeunesse
famille
choix
indécision.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire