mardi 12 septembre 2017

"Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner" d'Etienne Deslaumes


À la mort d'Armande, sa famille et ses proches sont réunis pour ses funérailles. Chacun se demande s'il s'agit réellement d'un accident ou d'un suicide. C'est alors l'occasion pour son mari, ou encore ses amis, de repenser à leur relation, à ce qu'ils ont partagé et à qui elle était. Au fil des pages, se sera une succession de pensées et de monologues à ce propos.

Je n'avais jamais entendu parler de ce titre et c'est à l'occasion d'une Masse Critique Babelio que j'ai donc découvert Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Le roman se déroule sur une période très courte, c'est pendant la cérémonie des funérailles d'Armande et la réception donnée après que nous croisons donc ces multiples personnages. Les personnages sont vraiment très multiples, mais chacun est précisé au début de chaque chapitre. Tour à tour, nous plongeons avec eux dans leurs pensées, ces pensées qui les ramènent bien entendu invariablement à Armande et on se rend compte que chacun est lié d'une façon parfois très particulière à celle-ci. Cela les amène même à faire un parallèle avec leur vie.

Dans Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner, ce sont les thèmes de l'adultère, des secrets, des apparences également qui sont abordés. Ici, tout le monde côtoie tout le monde, un peu moins depuis quelques années, et pourtant personne ne sait vraiment la vérité. C'est l'histoire d'adultère d'Armande qui s'est fait surprendre un jour, c'est aussi l'histoire de secrets entre son mari et son meilleur ami qu'ils ne veulent pas dévoiler, mais qui pourtant semblent avoir été démasqués...

Etienne Deslaumes avec Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner livre ici un livre psychologique. Point de grandes actions ou de suspens haletant, tout est dans le monologue des personnages qui interviennent chacun leur tour. L'auteur parle finalement de la vie et de tous les secrets que chacun garde au fond de soi, ces secrets qui parfois empoisonnent l'existence ou qui, en revanche, sont là pour protéger certains. La mort amène toujours ceux qui restent à réfléchir sur la vie, leur relation avec le défunt, leur propre histoire, et c'est ce que propose ce roman.

Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner d'Etiennes Deslaumes est disponible aux Éditions Buchet Chastel.

5 mots en bref pour décrire ce livre :
famille
amis
cérémonie
questionnement
secrets.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire